fbpx

Questions avant de t’attaquer à l’article 📝 

Ces questions te permettront de te situer dans cette habitude « Planifier ses temps d’études ». 

Réponds-les en mettant « Fréquemment » ou « Rarement » :  

  • Est-ce que je prévois le temps de travail personnel chaque semaine en fonction des coefficients attribués à chaque matière ?
  • Est-ce que je planifie des créneaux de travail personnel chaque semaine ?
  • Est-ce que je prévois du temps pour me ressourcer et pour me reposer chaque semaine ?
  • Est-ce que j’identifie et je note les dates des prochaines échéances afin de mieux organiser mon travail ?

 

⚠️ Si tu as répondu en majorité avec des « Rarement » alors je t’invite à lire cet article pour comprendre l’importance de changer tes habitudes concernant la planification du temps de travail personnel 😉

1 – Pour quelles raisons dois-je planifier mes temps d’études ?

La façon de réviser (ou le travail personnel) à l’université est très différente de celle qu’on avait au Lycée. A l’université les professeurs attendent des étudiants une très grande autonomie. Par ailleurs ils sont très peu à surveiller les progrès des étudiants comme peuvent le faire les professeurs de lycée.

Dans une majorité des universités, l’examen a lieu en fin de semestre : il n’y a plus d’examen « continu ». De plus si tu es un étudiant qui entame la première année d’études de santé (PASS ou LAS), filière qui reste toujours très sélective et ne permet pas le redoublement, il faut être hyper autonome, être « au taquet » dès le début de l’année et avoir un plan de révisions bêton.

 

Une étude réalisée en 2015 auprès de 27 000 étudiants démontre que les étudiants qui travaillent selon un programme de révisions régulier sont plus susceptibles de réussir [1]. Programmer à l’avance le temps de travail et s’y tenir régulièrement permet généralement une meilleure réussite.

 

Mais… Pourquoi ?

Dans les études supérieures tu auras la sensation d’être libre et d’avoir plein de temps pour faire toute autre chose que de réviser tes cours… le piège est d’arriver à quelques jours de l’examen, de te rendre compte qu’en fait tu ne connais pas très bien ton sujet d’examen, de devoir faire des nuits blanches et puis risquer de te « vautrer ».

C’est pour cela qu’il est nécessaire que tu prennes les choses en main, que tu planifies ton apprentissage et que tu maintiennes ton temps de travail tout en aménageant des temps détente 😉

2 – Qu’est-ce que représente le travail personnel à l’université ?

Il représente le temps à prévoir pour apprendre ses cours en dehors des cours… en effet les enseignants à l’université aborderont des nouveaux sujets à chaque cours sans se soucier de ton apprentissage sur le cours précédent et sans prévoir de temps de révisions. Ils s’attendent à ce que chaque cours soit assimilé (compris et mémorisé) avant le suivant. En plus, les contenus des nouveaux cours s’appuient généralement sur les connaissances des cours précédents → c’est comme une chaine, on si on saute un maillon on peut vite dérailler.

 

Le travail personnel c’est donc revoir le cours, apprendre le cours, faire des exercices… Cet article t’expliquera comment effectuer une première révision d’un cours et aussi comment faire une piqûre de rappel d’un cours – une piqûre de rappel est une révision très courte qui permet d’ancrer la connaissance dans le cerveau – : « Comment tenir un emploi du temps de révision avec la méthode des piqûres de rappel / la méthode des J ? »

 

Dans le temps de travail personnel, il faut également inclure le repos 😴

Et oui, il est important de prévoir des plages de repos : le sommeil est essentiel pour permettre au cerveau de consolider les apprentissages. Et les idées s’organisent sur des temps informels, lorsqu’on se laisse le temps de penser.

Petite anecdote : Quand j’étais en PACES, la première année de médecine à l’époque, j’ai rencontré une fille qui était en 2ème  année de médecine qui disait « J’ai réussi ma PACES en dormant ! Je ne sais pas comment ça a été possible ! ». Donc, dans les limites du raisonnables, prévoies un bon temps de sommeil, des petites siestes, aussi bien que de l’activité physique (🏃‍♂️🏊‍♂️🚴⛹️‍♀️…), associative, des loisirs, une sortie entre amis, du temps avec la famille… cela contribuera à ton bonheur pendant tes études universitaires.

3 – Ok… mais comment planifier mon temps d’études ?

Ton temps d’études doit prendre en compte bien sûr ton calendrier de cours, mais aussi tes autres activités.

Plusieurs méthodologies de planification de révisions des cours existent :

  • Révisions régulières dans le temps : dès que j’ai eu un cours je le revois une fois par semaine jusqu’à l’examen ;
  • Bachotage : après être allé en cours je ne le revois que la veille de l’examen ou pendant ma semaine de révisions ;
  • Révisions espacées dans le temps : après être allé en cours je révise aussi tôt mon cours puis je le revois de moins en moins souvent. 

Parmi les méthodes citées ci-dessus, savez-vous quelle est la méthode préférée et la plus utilisée par les étudiants ? Je pense que tu as aisément deviné : le bachotage !

Cependant c’est la méthode de planification à proscrire. En effet elle te fera faire des nuits blanches et oublier le cours aussi vite que ce que tu l’auras appris… en plus les résultats te suffiront peut-être à valider l’examen, mais ne seront pas extraordinaires pour autant et tu accumuleras des lacunes qui te mettrons en difficultés les années suivantes.

 

Beaucoup d’études scientifiques ont été menées pour comprendre quelle méthode est la plus avantageuse. Il s’avère que c’est la méthode des révisions espacées dans le temps qui est la plus performante. Elle permet d’ancrer les connaissances à long terme, c’est-à-dire que tu n’oublieras pas le cours en sortant de l’examen, et elle te garantit aussi des meilleurs résultats pour un temps de travail qui serait le même qu’en bachotant mais espacé dans le temps.

Si tu ne connais pas la méthode des révisions espacées dans le temps, je t’invite à lire ces articles : « Comment planifier efficacement ses révisions » et  « Tout savoir sur la Méthode des J »

 

Pour caser tes créneaux de révisions suivant une méthode de révisions espacées, il faut prévoir du temps dédié dans ton planning. Dès le début du semestre, vérifies ton calendrier de cours. Tu verras que ce planning contiens des « trous » – par exemple, en France à l’université, nous n’avons pas cours le jeudi après-midi. Tu peux donc profiter de ces moments pour caser tes plages de révisions – et puis aussi du temps pour faire du sport par exemple.

 

N’oublie pas de fixer tes priorités ! Il est important de déterminer tes objectifs pour fixer ton plan de révisions.

 

TIPS : si tu dois faire face à des tâches qui te semble impossible à accomplir, sois « méthodique » et découpe-la en petites tâches plus faciles à gérer.

4 – Combien de temps dois-je travailler en dehors des cours ?

Cela dépend du niveau de connaissance avec lequel tu arrives dans les études, des buts intermédiaires que tu te fixes – comme l’obtention d’un concours par exemple – ainsi que du niveau que tu souhaites avoir à la fin de tes études.

 

Tu peux planifier le temps de travail pour chaque cours selon le coefficient de la matière. Plus le coefficient de la matière est important, plus il te faudra accorder du temps à ces cours.

 

Si tu suis la méthode des révisions espacées dans le temps, tu peux prévoir entre 1h et 2h pour réviser chaque nouveau cours toutes les semaines, plus 10 à 30 minutes pour faire chaque piqûre de rappel et les exercices prévus.

5 – Quels outils numériques ou papier me faut-il organiser mon temps de travail ?

Pour organiser votre planning de révisions, vous avez le choix entre le numérique et le papier. 

Si tu souhaites t’organiser sur un outil papier, achètes-toi un bel agenda hebdomadaire sur lequel tu pourras placer les temps de cours et les temps de révisions. Cela te donnera une vision globale de ta semaine. Tu peux également te faire un agenda semestriel, dans lequel tu placeras toutes tes échéances de devoir à rendre : tu auras ainsi une vision globale du semestre.

 

Tu préfères avoir ton planning de révisions dématérialisé ? Tu peux utiliser ton agenda « Calendrier » sur iOS ou « Calendar » Google ou un autre agenda numérique.

Pour profiter d’un agenda qui prend en compte la méthode de révisions espacées, tu peux utiliser l’application Réviser avec N’oublie Jamais. Cette application a été conçue pour faciliter l’organisation du planning de révisions en respectant la physiologie de l’apprentissage du cerveau. 

 

TIPS : Pour améliorer ta productivité, à chaque révision, mets-toi des objectifs et note tes progrès.

 

PS : Réviser avec N’oublie Jamais te guide pour améliorer ta productivité en te proposant une méthode de révisions efficace et en enregistrant ta progression sur chaque cours.

Sources

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •